La souscription

bache2

Bon de souscription

presentation

faites-un-don

bon-de-souscription2

Pour les particuliers, votre don est déductible :

  • de l’Impôt sur le Revenu à hauteur de 66% du don et dans la limite de 20% du revenu imposable. Exemple : Un don de 100 € = 66 € d’économie d’impôt.
     
  • de l’Impôt sur la Fortune à hauteur de 75% du don dans la limite de 50.000 €. Cette limite est atteinte lorsque le don est de 66.666 €. Exemple : Un don de 100 € = 75 € d’économie d’impôt.

Pour les entreprises, votre don est déductible de l’impôt sur les Sociétés à hauteur de 60% du don et dans la limite de 5‰ du chiffre d’affaire HT.

Exemple : Un don de 500 € = 300 € d’économie d’impôt. 

  • Votre don donnera lieu à l’émission d’un reçu fiscal qu’il conviendra de joindre à votre déclaration d’impôt.

 Comment faire votre don ?

Par Internet : Faites votre don en ligne un 1-clic sur notre site sécurisé :

www.fondation-patrimoine.org…

Par Courrier :

Téléchargez et imprimez le bon de souscription :

Souscription Crissay sur Manse

ou demandez le à la mairie de Crissay sur Manse :
5A place de l’église 37220 Crissay sur Manse
crissay-mairie@wanadoo.fr

  • Envoyez ce bon de souscription complété et accompagné de votre règlement à la :

Fondation du Patrimoine Centre-Ouest
Equatop,61 rue du Murier
37540 Saint-Cyr sur Loire


c-a-3

c-a Le samedi 08 octobre 2016, M Michel MIRAULT (Maire de CRISSAY SUR MANSE, l’un des plus beaux villages de France) et Philippe ONDET (Président de la Caisse locale de l’Ile Bouchard) ont signé une convention de partenariat afin de soutenir et d’aider la commune dans les travaux de toiture de l’église Saint Maurice (église inscrite aux monuments historiques par arrêté du 28 mai 1926). Si vous souhaitez participer à cette restauration, vous avez la possibilité de faire un don déductible notamment par internet via www.fondation-patrimoine.org….

Le projet

01-l-eglise

L’église Saint Maurice de CRISSAY sur MANSE

Cette église a été construite à la place d’une chapelle élevée par le propriétaire d’une villa gallo-romaine.

En 851, on a la confirmation par Charles le Chauve que la paroisse de Crissé appartient bien à l’abbaye de Cormery (Cartulaire de Cormery)

La restauration initiée par Denise de Montmorency, veuve de Lancelot Turpin, fut achevée vers 1527 lorsque la flèche du clocher fut érigée.

Une inscription fut alors gravée : L’an mil cinq cens vingt et sept, Par Colin Durant et Jehan Oger Fut ce plomb clochier parfaict.

Malmené par la guerre de 100 ans l’édifice fut reconstruit par Jacques Ier. Il sera achevé sous sa forme actuelle par Jacques II TURPIN de CRISSÉ. C’est l’époque du style gothique flamboyant.

Dans la sacristie se trouve l’enfeu de Catherine du Bellay, première épouse de Jacques II, décédée en 1529.

Dans la nef les armoiries de cette famille noble, partiellement effacées à la Révolution, portaient la devise « VICI, VICTURUS, VIVO » que l’on peut traduire par : « J’AI VAINCU, JE VIS POUR VAINCRE ».


 

anglais3The church of Saint Maurice, CRISSAY sur MANSE

This church was built on the site of a chapel built by the owner of a Gallo-Roman villa.

In 851, it was confirmed by Charles le Chauve that the parish of Crissé belonged to the abbey of Cormery (Cartulaire Cormery)

The spire was built around 1527 by Denise de Montmorency widow of Lancelot Turpin.

An inscription was then engraved : The year five hundred twenty-seven, by Colin Durant and Jehan Oger was this lead bell tower finished.

Battered by the war 100 years the building was rebuilt by Jacques I. It was completed in the style it’s in now by Jacques TURPIN II of CRISSÉ.

This was the era of the flamboyant Gothic style. In the sacristy is the funeral recess of Catherine du Bellay, first wife of Jacques II, who died in 1529.

In the nave, the coat of arms of this noble family, partially erased the Revolution, bore the motto « VICI, VICTURUS, VIVO ’that can be translated as « I HAVE DEFEATED, I LIVE TO OVERCOME. »


v-de-france La municipalité est déterminée à sauvegarder notre patrimoine commun : L’église Saint Maurice, inscrite à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques depuis 1926, édifice gothique flamboyant, située dans l’un des plus beaux villages de France.

Devant l’état de ce monument, la municipalité a demandé l’expertise d’architectes du patrimoine. Leur verdict est précis : « Les couvertures de l’ensemble de l’édifice sont dans un état dégradé, particulièrement sur la nef où elles provoquent des infiltrations d’eau et des désordres importants. Les solins en maçonnerie et les faîtages en tuiles sont également dégradés. Sur le clocher, certains morceaux de pierre sont manquants ou prêt à tomber. Sur la flèche, des parties des arêtiers en boudin sont manquantes et des assises de pierre sont dégradées. Sur l’ensemble de l’église, les parties basses sont affectées par des taches de dépôts salins, des dégradations pulvérulentes des tuffeaux et des importants développements d’algues vertes sur les sols. » Il convient donc d’intervenir rapidement si nous voulons sauver l’édifice.